Le 25 février, le premier ministre Jean Castex émettait l’idée d’un reconfinement partiel le Week-end dans le Rhône et la Drôme, à partir du 6 mars. Une éventualité qui serait critique pour les commerçants dans cette période difficile.

A cause des mauvais chiffres de l’épidémie de coronavirus, les départements du Rhône et de la Drôme sont dorénavant placés sous "surveillance renforcée". Jean Castex a demandé aux préfets concernés de lancer une concertation avec les élus, pour "envisager des mesures proches du confinement le week-end dans tout ou partie de ces territoires".

Une crainte pour la plupart des commerçants lyonnais, comme nous l’explique Quentin, gérant de Volcom en presqu’Île :

Des ventes déjà en baisse, la situation est alarmante pour Charlotte, vendeuse chez Picture :