Ce samedi 10 octobre, le festival Lumière a été lancé avec l'ouverture de sa rétrospective Centenaire Audiard suivie de la projection Le Sang à la tête de Gilles Grangier.

À 10h30 ce matin, les premiers spectateurs du Festival Lumière 2020 sont venus assister, masqués, à la première séance de cette 12e édition du célèbre rendez-vous du cinéma classique, qui a eu lieu comme le veut la tradition, dans la salle 1 de l'Institut lumière.

Michel Audiard, le grand dialoguiste ayant marqué de son empreinte le cinéma français, était alors mis à l'honneur pour célébrer le centième anniversaire de sa naissance.

Son fils Jacques Audiard est venu accompagner Thierry Frémaux, directeur de l’Institut Lumière, pour présenter la projection du film Le Sang à la tête dont les dialogues sont l'œuvre de Michel Audiard. La tête d'affiche de ce grand classique était Jean Gabin pour lequel il a écrit pas moins de dix-sept fois les répliques de ses rôles.

Jacques Audiard était très touché d'être présent, 35 ans après la disparition de son père. Il a témoigné l'importance pour lui de participer à la postérité de cette grande figure du septième art et de faire revoir tous ses films, sortis particulièrement entre les années 1945 et 1960.

Cette rétrospective donne lieu à la projection de plusieurs copies restaurées et à la vente d'un ouvrage Michel Audiard / Georges Simenon, Trois scénarios présentés et édités par Benoît Denis dans la collection Institut Lumière/Actes Sud en collaboration avec Jacques et Stéphane Audiard. À cela s'ajoute des expositions qui lui sont dédiées :

  • Les affiches de films dialogués par Michel Audiard au sein de la galerie 2 (3 rue de l’Arbre sec, Lyon 1er)
  • Les affiches des films scénarisés ou dialogués par Michel Audiard à la Médiathèque de Francheville
  • Une exposition de photos à l'Institut Lumière et notamment dans ses jardins

Information COVID-19 :

Le Village du Festival Lumière ne sera malheureusement pas ouvert cette année. Le marché du DVD et la librairie du cinéma sera néanmoins présente au sein du musée Lumière.

Les lyonnais aussi privés de Radio Lumière.

C'était devenu une tradition depuis des années, une webradio éphémère s'installait au coeur du village Lumière pendant toute la durée du festival et dédiait l'intégralité de sa programmation à l'actualité du festival, sans oublier de proposer au public du village, une grande émission quotidienne en direct pour accueillir les cinéphiles, les acteurs, les auteurs, les dialoguistes, les scénaristes et tous ceux qui font l'actualité du cinéma.

Les plus grands moments de cette radio étaient retransmis en FM et DAB+ à Lyon sur les ondes de Lyon 1ère 90.2 FM. Faute de budget et par mesure d'économie dans le contexte financier actuel, le festival Lumière a du prendre la lourde décision de mettre en stand-by cette année Radio Lumière.

La traditionnelle cérémonie d'ouverture aura bien lieu ce samedi à 18h à la Halle Tony Garnier. Plus d'informations sur le programme de cette 12ème édition en cliquant ici.