Ce samedi 10 octobre aura lieu l'ouverture du Festival Lumière 2020 pour dix jours de festivité autour du septième art : une parenthèse enchantée en ce temps de crise sanitaire.

Après Francis Ford Coppola, ce sont les frères Dardenne qui se verront honorés cette année en recevant le 11e prix Lumière. À cette occasion, le berceau du cinéma réunira un défilé d'invités de marque qu'ils soient acteurs, réalisateurs, producteurs ou bien artistes amoureux du cinéma. Parmi eux on comptera notamment les très attendus Viggo Mortensen, Albert Dupontel, Thomas Vinterberg, Sabine Azéma, Alice Rohrwacher, Gabriel Yared mais encore Oliver Stone et Nana Mouskouri.

Outre une série de projections des œuvres des deux frères récompensés, d'autres rétrospectives feront place dans les salles de la Métropole lyonnaise. C'est le cas du Centenaire Michel Audiard, en mémoire du célèbre dialoguiste français connu pour ses collaborations avec Jean Delannoy, Henri Verneuil puis Georges Lautner ayant marqué le patrimoine cinématographique français. Mais à cela s'ajoute un voyage dans le temps à travers une sélection de chefs-d'œuvre dans le cadre de la rétrospective les Grands classiques du noir et blanc et enfin les femmes seront mises en avant avec la rétrospective Histoire permanente des réalisatrices : Joan Micklin Silver.

L'objectif de cette semaine à venir est de faire vivre auprès du public ces films du patrimoine sur grand écran. À savoir que ce festival se veut surtout pour tous :

Éveillant la curiosité de chacun, il a pour but de satisfaire aventuriers, contemplatifs, amateurs de comédies et de suspens mais aussi avides de nouveautés grâce aux projections en avant-premières d’une vingtaine de titres de la sélection Cannes 2020 hors les murs. Ces projections se tiendront tout au long de la semaine de manière à compenser l’annulation du festival en mai dernier. Parmi eux se présentent notamment des films tournés en région Auvergne-Rhône-Alpes. C'est le cas de Passion Simple de Danielle Arbid, Rouge de Farid Bentoumi et Slalom de Charlène Favier.

Mais le Grand Lyon Film Festival c'est aussi :

  • Un salon du DVD qui se tiendra le dimanche 11 octobre de 10h30 à 19h30 au Village du MIFC (rue du Premier-Film, Lyon 8) animé à 15h, par la tribune du collectif des 70 éditeurs vidéo. Cette 2e édition du Salon du DVD a pour but de mettre à l’honneur le travail éditorial des éditeurs de vidéo physique (DVD, Blu-ray, Ultra HD, coffrets, nouveautés…) et nous éclaire sur leur actualité.
  • Le Village du festival : du samedi 10 au dimanche 18 octobre, de 10h30 à 21h avec la librairie du cinéma, la boutique officielle et un marché du DVD éphémère, qui est le plus grand rassemblement de DVD et Blu-ray de patrimoine en France, réunissant des films introuvables ailleurs mais aussi de grands classiques.  
  • Des expositions : l'exposition Sur les plateaux des Dardenne (Galerie Cinéma 1, 20 rue du Premier-Film - Lyon 8) et l'exposition In The Mood For Wong Kar-Waï (Galerie Cinéma 3, 3 rue Pleney - Lyon 1). À cela s'ajoute que l'Institut Lumière ouvre ses collections avec trois expositions inédites : 

- Affiches des films des Frères Dardenne au Ciné-Rillieux-la-Pape

- Affiches des films scénarisés ou dialogués par Michel Audiard à la Médiathèque de Francheville

- Affiches de films avec Sabine Azéma au Toboggan de Décines-Charpieu

Créé par Thierry Frémaux et Bertrand Tavernier, le Festival Lumière vous donne rendez-vous les dix prochains jours dans toutes les salles de Lyon et de la Métropole. Un événement idéal pour redonner au cinéma une digne place au cœur de nos vies !

Pour accéder au programme complet : http://www.festival-lumiere.org/