Depuis le début de la pandémie, beaucoup de jeunes ont perdu leur job et sont en grande précarité. Laura Liotard est étudiante dans une école de mode à Confluence à Lyon. Invitée dans le Grand Direct ce mercredi 27 janvier, elle nous explique quels types d'emplois elle recherche.

Depuis le début de la Covid-19, les étudiants combattent la précarité. Certains occupent depuis le 25 janvier les locaux de l'IEP de Sciences Po à Lyon. D'autres manifestent au côté des enseignants : c'était le cas hier à 14h entre la place Guichard et le rectorat de Lyon.

Une manifestation à laquelle Laura Liotard n'a pas pu assister car elle avait cours en visioconférence : "Cela crée un aspect bizarre entre tous les étudiants car on ne se voit pas et on ne peux pas parler ensemble", précise la jeune femme.

La jeune étudiante de 22 ans recherche activement un travail pour les week-end : "Au début, je voulais avoir un travail qui ait du sens en rapport avec la mode, la communication et l'évènementiel. Mais, étant donné que tout est fermé, il va falloir que je me replis sur un travail dans les grandes surfaces et donc avec moins de sens pour moi", explique-t-elle.

Habitant encore chez ses parents, elle recherche un job pour acquérir de l'expérience et améliorer son relationnel. Concernant le télétravail, Laura Liotard en est satisfaite car elle il lui permet d'être plus concentrée. Ses proches sont également du même avis qu'elle mais pour bien travailler à domicile, il faut avoir un environnement calme ce qui n'est pas le cas de tous les étudiants.

Retrouvez ci-dessous le CV de Laura Liotard :