Nouvelle série de mesures drastiques pour lutter contre le Coronavirus.

"Nous sommes en guerre. En guerre sanitaire. Nous sommes en guerre. Mais nous gagnerons", a indiqué Emmanuel Macron lundi soir lors de sa deuxième allocution.

Pour ce combat, de nouvelles règles de confinement ont été annoncées. Tous les déplacements non-essentiels seront interdits à partir de mardi midi. Et cela pour au moins 15 jours. "Seuls doivent demeurer les trajets pour aller faire ses courses, se soigner, aller travailler quand le travail à distance n'est pas possible, faire un peu d'activité physique", a poursuivi le Chef de l'Etat.

Des contrôles, une amende pour les contrevenants 

Pour chaque déplacement, les Français devront présenter une attestation téléchargeable sur le site du ministère de l'Intérieur. Et désormais toute infraction à ses règles sera sanctionnée d’une amende : 38 euros actuellement puis 135 euros. 100 000 policiers et gendarmes seront mobilisés pour des contrôles.

"Un dispositif de contrôle va être mis en place avec des points de contrôles fixes et mobiles, sur les axes principaux et secondaires", a indiqué le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

Le second tour des Municipales reporté

Le report des élections municipales a été officialisé lundi soir par Emmanuel Macron. Dans la soirée, Christophe Castaner a annoncé que le scrutin aurait lieu "au plus tard au mois de juin", avec un projet de loi examiné dans la semaine en conseil des ministres.

Le chef de l'Etat a également annoncé le report immédiat de toutes les réformes actuellement menées par le gouvernement, "à commencer par la réforme des retraites".

Enfin tous les voyages entre les pays non européens et l’Union Européenne seront suspendus à midi et pour 30 jours. Les Français qui se trouvent à l’étranger pourront évidemment rentrer sur le territoire.