Lyon 1ERE

SYTRAL : LE PROJET DE MÉTRO E DÉFINITIVEMENT ABANDONNÉ PAR LES ÉCOLOGISTES. PLACE AU TRAMWAY EXPRESS DE L’OUEST LYONNAIS

Christian Bouvier

Christian Bouvier

Une ligne structurante entre le plateau du 5e arrondissement de Lyon et Tassin-la-Demi-Lune

Conformément aux engagements pris par le nouvel exécutif, afin de fiabiliser les choix structurants concernant le développement du réseau métro, SYTRAL Mobilités inscrivait dans son plan de mandat 2021-2026 l’organisation d’une grande consultation publique à l’échelle métropolitaine. À l’automne 2021, SYTRAL Mobilités a ainsi soumis à cette consultation la pertinence de plusieurs projets de développement de lignes de métro et de leurs alternatives sur les corridors concernés.

« Les enseignements de cette consultation ont démontré l’important besoin de desservir l’ouest de la métropole et la nécessité d’améliorer les mobilités de ce secteur. Par ailleurs, les études complémentaires ont confirmé l’intérêt d’une ligne de tramway partiellement enterrée pour desservir efficacement ce corridor », déclare Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon et de SYTRAL Mobilités avant d’ajouter : « Afin de permettre le développement d’autres projets, notamment à l’est du territoire et compte-tenu du coût du métro E, il est donc proposé de privilégier la réalisation de la ligne de tramway express de l’ouest lyonnais. Ce nouveau mode offrirait une desserte optimale du plateau du 5ème avec des temps de parcours très compétitifs tout en répondant aux besoins exprimés dans la concertation continue du métro E».

Un projet structurant pour l’ouest lyonnais

Des études ont ainsi été relancées à l’issue de la consultation métro, confirmant l’intérêt de la création d’une ligne structurante entre le plateau du 5ème et Tassin la Demi-Lune. Les premiers résultats permettent d’envisager un tracé reliant Jean-Macé au secteur Alaï/Libération.

À l’est, la ligne partirait de Jean-Macé pour rejoindre Perrache en empruntant les infrastructures de T1 et T2, puis rejoindrait le cours Suchet avant de traverser la Saône via la création d’un nouvel ouvrage d’art.

Sous le plateau du 5ème, entre la Saône et Ménival, deux stations souterraines sont envisagées afin de desservir Saint-Irénée ou Charcot/Saint-Luc puis le Point du Jour.

À l’ouest, la ligne poursuivrait son trajet en surface à partir de Ménival et effectuerait son terminus dans le secteur Alaï / Libération.

« Souhaitant largement associer les territoires concernés, nous avons présenté le projet le 13 octobre à l’occasion d’un comité de suivi, auquel ont été invités l’ensemble des maires et arrondissements concernés. Nous espérons recueillir un large consensus autour de cette nouvelle ligne. Nous ne ferons cependant pas ce projet sans l’assentiment de l’ensemble des parties prenantes », précise Bruno Bernard.

De nouveaux aménagements pour améliorer le cadre de vie

Cette solution, qui allie la performance du métro en tunnel et la finesse de desserte du tramway en surface, présente l’avantage d’être moins coûteuse (750 millions d’euros, valeur décembre 2020) et moins longue à réaliser qu’une ligne de métro, tout en conservant un haut niveau de qualité de service pour les usagers.

Grâce à sa portion souterraine, le tram express connectera le Point du Jour à Perrache en moins de 10’, et à Jean-Macé en moins de 25’. Les nombreuses correspondances à Perrache (TER, métro A, T1, T2) et Jean Macé (TER, métro B, T2) favoriseront l’intermodalité et permettront une desserte performante de l’ensemble de la Métropole.

Le projet permettrait également de requalifier les espaces publics traversés et améliorer le cadre de vie et les itinéraires en modes actifs (vélos et piétons).

Les élus du conseil d’administration ont ainsi voté la fin des études relatives à la réalisation du projet de métro E et se sont prononcés en faveur de la poursuite des études de la ligne de Tramway Express de l’Ouest Lyonnais et de la saisine de la Commission Nationale du Débat Public. 

Communiqué : Sytral Mobilités.