Lyon 1ERE

STATIONNEMENT RÉSIDENTIEL À LYON : BIENTÔT PLUS QU’UNE VOITURE AUTORISÉE ?

Aurore Ployer

Aurore Ployer

La mairie écologiste souhaite limiter le stationnement résidentiel à Lyon. Alors qu’aujourd’hui, un foyer peut bénéficier d’une vignette pour deux voitures, l’offre pourrait bientôt se limiter à un seul véhicule.

Le principe était évoqué dans le Plan de déplacement urbain 2017-2030 de l’agglomération lyonnaise : « le stationnement résidentiel sur voirie ne doit pas devenir la norme, mais l’exception ». La mairie de Lyon souhaite donc réétudier les conditions d’attribution et de fonctionnement des vignettes et macarons résidents. Une des pistes envisagées est la suppression pure et simple de la deuxième vignette par foyer. 2200 familles sont concernées. Objectifs : démotoriser et décongestionner le centre-ville, et in fine favoriser des déplacements plus respectueux de l’environnement et de la santé publique. Pour le stationnement, la priorité est donc donnée aux visiteurs de passage et aux professionnels.

Si l’usage de l’automobile a très fortement baissé dans l’agglomération lyonnaise (23% de déplacements en moins entre 2006 et 2015), Lyon et Villeurbanne accueillent 28% des déplacements automobiles, plus de la moitié étant internes. Les résidents de Lyon sont donc priés de « privilégier les garages privatifs ou les parkings publics ou privés ». Ils peuvent également participer à augmenter la part des déplacements dans le Centre qui se font pour près des trois quarts à pied, en vélo ou en transport collectif.

Déjà mis en place à Villeurbanne, la mesure aurait fait ses preuves en termes de décongestion des places sur la voirie. Elle pourrait être votée lors du prochain conseil municipal le 15 décembre.