Crédit photo : Sophie Clément

Opticienne de formation, Sophie Clément a créé sa société et propose tous les services d'un opticien... à domicile. Invitée sur le Grand Direct, ce 3 mai, elle nous raconte sa démarche.

Les services à domicile semblent être rois en cette période, mais cette fois, ce n'est pas de la nourriture qui se trouve dans sa marmotte - sa valise - mais bien des montures de lunettes. Elle parcourt les rues lyonnaises à la rencontre des personnes dans le besoin. "Les choses ont bien changé depuis le début de la crise sanitaire et je voulais aussi participer à ce changement. Alors maintenant, j'apporte mon professionnalisme aux personnes dans le besoin." Elle a d'ailleurs une pensée particulièrement pour "ces mères de famille qui courent toute la semaine, et le weekend venu, n'ont pas forcément le temps et l'envie d'aller dans un magasin d'opticien."

Cette ancienne directrice de magasin d'un grand groupe d'opticien a voulu renouer avec l'humain et le social. En effet, les différentes mesures mises en place depuis le début de la pandémie, couvre-feu et autres confinements, lui ont donné des idées. "C'est un service de solidarité avant tout, nos ainés ont toujours eu ce besoin, mais les actifs en télétravail aussi. Je voulais retrouver cet aspect social et pouvoir partager des moments avec ces personnes."

Tout se passe dans votre salon. Sophie vient avec une valise pleine de 300 montures et "comme un opticien traditionnel" elle vous propose toutes les marques. Mais elle privilégie autant que possible le Made in France. Outre les montures, et opticienne de formation, elle est aussi en capacité de contrôler la vue sur place, avec une ordonnance à jour. "Les ordonnances sont valables cinq ans pour la majorité d'entre nous et trois ans pour les plus âgés."

Mais Sophie n'est pas une simple vendeuse de lunettes. "Je travaille également avec des Ehpad sur Lyon. Ces personnes sont ravies de partager un moment convivial et ils peuvent se faire plaisir avec des nouvelles lunettes." Un service novateur dans la région, qui permet en plus de rendre service, de renouer un contact humain.