8 personnes sont jugées devant la Cour d’Assises du Rhône, à Lyon.

Ils sont soupçonnés d’avoir tenté de braquer un fourgon blindé dans la Loire. Dans ce procès, l’Avocat Général a requis des peines de 7 à 20 ans de prison. 

Pour rappel, les faits s'étaient déroulés en septembre 2017. Les malfaiteurs armés avaient tendu un guet-apens au convoyeur de fonds, qui était parvenu à prendre la fuite. Le commando avait alors ouvert le feu sans faire de blessé. 6 mois après cette attaque, les accusés avaient été interpellés à Saint-Chamond, Saint-Etienne et Oullins.

Le verdict est attendu ce vendredi.