Cette année, la rentrée scolaire s'inscrit dans un contexte sanitaire un peu particulier, avec la circulation encore bien active du virus. Comment réagir en cas de suspicion de contamination à la maison ou à l'école ?

A la maison : si votre enfant présente de la fièvre, toux, une gêne respiratoire ou encore des diarrhées ou des vomissements, vous devez :

  • consulter sans délai votre médecin traitant et garder votre enfant à la maison,
  • prévenir le directeur ou la directrice de l'école de votre enfant, afin que cette dernière puisse faire le nécessaire au niveau pédagogique et éducatif.
  • Le retour de votre enfant à l'école s'effectuera au bout de 14 jours, en concertation avec l'équipe médico-sociale de l'école et de votre médecin traitant.

A l'école : si votre enfant présente en cours de journée l'un des symptômes évoqués ci-haut :

  • Votre enfant sera pris en charge par un adulte de l'équipe pédagogique et sera mis en quarantaine dans un lieu à l'écart du groupe d'enfants.
  • L'équipe pédagogique vous contactera au plus vite afin que vous puissiez venir chercher votre enfant. Dans le but de faciliter les échanges, il vous sera demandé de donner vos coordonnés à l'équipe pédagogique. C'est pourquoi, il est très important de rester joignable.
  • Vous devrez ensuite consulter votre médecin traitant qui vous orientera vers la réalisation d'un test de dépistage.
  • Cette fois encore, le retour de votre enfant à l'école s'effectuera après un arrêt de 14 jours, en concertation avec l'équipe pédagogique de votre école et de votre médecin traitant.