Une enquête des douanes judiciaires lyonnaises, révélée par Le Monde, porte sur l’attribution de l’illumination de la colline de Fourvière lors de la Fête des Lumières 2018.

L’artiste Damien Fontaine et son producteur Sébastien Salvagnac, ont pu avoir accès à des informations venues de la mairie pour pouvoir modifier leur projet et ainsi remporter l’appel d’offres dont le lot de Fourvière.

Les enquêteurs ont intercepté des échanges entre Jean-François Zurawik, directeur des évènements de la Ville de Lyon de 2005 à 2020 et Damien Fontaine. Cela a conduit l'artiste à annoncer qu’il modifierait son œuvre.

Damien Fontaine dit ne pas avoir modifié son projet sur conseil de Jean-François Zurawik. Ce dernier ne pouvant plus s’expliquer, les enquêteurs devraient se tourner vers les élus en charge du dossier à l’époque.

Ce sera ensuite au parquet de décider s’il classe l’affaire ou s’il poursuit Damien Fontaine et Sébastien Salvagnac pour "complicité ou recel de favoritisme".