La maire PS de Vaulx-en-Velin Hélène Geoffroy était l'invitée de la matinale du week-end, ce samedi 28 novembre sur Lyon 1ère. Elle a répondu à de nombreuses questions sur sa politique municipale, la transformation urbaine de sa commune, la sécurité des quartiers mais aussi sur l'avenir de son parti. Extraits :

Sécurité : "La réalité que nous avons dans l'agglomération, c'est l'explosion des points de deal. J'ai demandé des moyens d'intervention au préfet et donc il y a eu des interpellations de trafiquants et, derrière, des tirs de mortier contre le commissariat, en réaction. (...) Je profite de votre antenne pour le dire : nous allons encore avoir des moments compliqués. "

Quartiers : "Nous avons une population jeune. 40% a moins de 25 ans. Ce qui veut dire que nous représentons l'avenir du pays. Donc ce n'est pas forcément négatif d'avoir des cités"

Hausse de la précarité : "Je le vois aussi avec la hausse du nombre de personnes qui nous proposent spontanément leur candidature pour un emploi en mairie. C'est un indicateur immédiat. Et puis nos épiceries sociales et solidaires nous disent aussi qu'elles ont un peu plus grand nombre de personnes qui viennent"

Transports : "Je souhaite faire passer le tramway dans nos quartiers. C'est un projet fort auquel je tiens. (...) On l'attend depuis 1976 (...) Il y a le côté pratique et le côté symbolique... Si le tram arrive, ça veut dire que l'on sera connecté à lyon, à l'aéroport, à la gare Part-Dieu... et que Lyon sera aussi connecté à nous. Je pense que l'on peut mutuellement s'apporter des choses"

Parti socialiste et présidentielle : "J'ai déposé un texte d'orientation en vue du prochain congrès du PS. Je ne voulais surtout pas que nous rentrions dans une stratégie d'effacement. Je ne serai pas candidate à la présidentielle, je n'en ai pas l'envie. "

Ré-écoutez l'intégralité de l'interview en podcast :