Ce mercredi, le premier ministre s'est exprimé sur la réforme des retraites en annonçant notamment les grandes lignes de celle-ci et ce alors que le pays est encore partiellement paralysé par les grèves.

Le premier ministre s'est exprimé pour calmer les inquiétudes des français concernant la très polémiquée réforme des retraites.

Edouard Philippe a répondu à plusieurs questions jusqu'alors floues à commencer par les personnes concernées par la réforme. Les actifs nés après 1975 seront donc les seuls éligibles à ce nouveau régime. Cependant, l'âge de 62 ans pour le départ a été maintenu même si l'âge de 64 ans a été pensé comme "âge d'équilibre" pour 2027.

Le premier ministre a également annoncé une pension minimale de 1000 € qui s'élèvera donc au minimum à 85% du SMIC.

Le point est notamment apparu comme une inquiétude pour les français et particulièrement sur la valeur de celui-ci. Edouard Philippe a annoncé que sa valeur ne baissera pas et qu'elle sera annexé sur les salaires.

A voir si ces annonces suffiront à calmer la colère des grévistes, dans les rues depuis jeudi.