Les faits se sont déroulés peu après minuit dans un hameau isolé près de Saint-Just dans le Puy de Dôme. Un quatrième gendarme a été blessé.

Les militaires ont été tués par arme à feu par un homme de 48 ans alors qu'ils tentaient de porter secours à une femme qui avait trouvé refuge sur le toit d'une maison. Le forcené a mis le feu au bâtiment. Le GIGN a été appelé sur place. L'auteur des coups de feu mortels serait connu pour des faits liés à des problèmes de garde d'enfant.