Coup de théâtre ce mardi soir.

Jean-Michel Aulas, le président de l'OL, a annoncé après la demi-finale de Coupe de France perdue contre Rennes (2-3) qu'aucune décision sur l'avenir Bruno Genesio ne serait prise avant la fin de la saison.

En conférence de presse et dans une drôle d'ambiance, le président lyonnais a indiqué que la prolongation pressentie du technicien n'était pas encore acquise.

"On avait convenu que si nous allions en finale de la Coupe de France et si nous étions sur le podium, il y aurait une prolongation de deux ans, a expliqué le bosse de l'Olympique lyonnais, mardi soir. Il y avait cette reconduction et j'étais heureux de la proposer à Bruno....La solution, elle était associée au résultat, qui me paraissait logique, d'aller en finale de la Coupe de France et avoir cette possibilité d'être qualifié par la 2e ou la 3e place pour la Ligue des champions. Voilà pourquoi on avait pris cette décision à la demande de Bruno (Genesio). En général, je tiens les engagements qu'on me demande de tenir. Donc il n'y aura pas de reconduction jusqu'à la fin de saison, on prendra une décision en fin de saison". 

De son côté, Bruno Genesio était abattu. "C'est la déception qui domine. Il reste huit matches de Championnat. Je vais tout donner pour amener l'équipe à la deuxième place, et laisser le club dans l'état où je l'ai trouvé, à savoir en Ligue des champions. Pour moi, c'est le plus important. Mon cas personnel n'est pas prioritaire", a simplement confié le technicien lyonnais.

Il faudra donc attendre la fin de la saison pour connaître officiellement la décision autour de l'avenir de Genesio. L'élimination contre Rennes devrait peser dans la balance.