Crédit photo : Printemps de Pérouges

Les festivals de musique sont reportés les uns après les autres, mais celui du Printemps de Pérouges fait tout pour conserver sa programmation du 10 juin au 6 juillet 2021. Invitée du Grand Direct, ce jeudi 8 avril, Marie Rigaud, fondatrice et directrice du festival, fait le point sur l’avancée de l’événement, et sur de possibles reports à venir.

Le célèbre festival du Printemps de Pérouges doit se tenir du 10 juin au 6 juillet 2021, dans l’Ain à Saint-Vulbas. Pour l’anniversaire du festival, Marie Rigaud, sa fondatrice et directrice l’assure : « On fêtera nos 25 ans, 100 % garantie ». Elle évoque malgré tout un calendrier « un peu décalé, un peu improvisé, peut-être même revu ».

En effet, il y a quelques jours, Sting a annulé sa participation au festival. La créatrice de ce dernier justifie cette décision en expliquant que le chanteur « effectue une tournée internationale, qui ne peut pas être reportée de quinze jours ou même un mois ». Mais elle se console en annonçant que Sting est d’ores et déjà programmé en 2022.

Marie Rigaud prévient également : « Il y aura une grosse programmation en 2022, les calendriers se remplissent » et une date a déjà été trouvée.

Des reports attendus

Mais tout n’est pas tout rose pour le festival. Sa fondatrice explique d’ailleurs que « l’ambiance est assez morose ». N’ayant aucune nouvelle information de la part du gouvernement, elle ne peut pas se prononcer sur une date de réouverture ou un protocole d’accueil du public. Ce qu’elle sait, c’est que « la jauge sera dégradée, voire très dégradée ». D’après elle, seuls 35 % du nombre habituel de festivaliers pourront se rendre au Printemps de Pérouges.

Marie Rigaud annonce également la couleur : « Je n’ai pas encore de nouveau report à annoncer mais il y en aura. » Pour ce qui est des concerts, elle poursuit en expliquant que s’il y a une impossibilité de représentations en juin, « on essaiera de proposer d’autres options, de reporter dans les plus brefs délais ».