Nathalie Paris, responsable de l'adapt69, était invitée de la matinale de samedi 21 novembre sur Lyon 1ère.

"Le taux de chômage des personnes en situation de handicap est le double de celui des valides", explique Nathalie. "Il y a donc bien un problème de discrimination sur le marché du travail."

Un phénomène qui serait également lié au fait que les travailleurs handicapés sont souvent plus âgés et moins qualifiés.

Et pourtant les entreprises sont incitées à embaucher ces personnes. une loi prévoit un quota de 6% des salariés pour toutes les entreprises de plus de 25 employés. On est loin de ce niveau, malgré les contraintes financières.

Et pourtant, les entreprises auraient tout intérêt à s'intéresser à ces recrues potentielles, qui, en ces périodes de pandémie et de confinement par exemple, montrent ne réelle expérience du télétravail et une vraie capacité d'adaptation.

Depuis 20 ans, la SEEPH a pour but de rassembler les deux parties, pour mieux connaître et établir des contacts. Bref, de modifier la culture d'entreprise française, afin qu'elle laisse de côté les idées reçues.

Ecoutez les explications de Nathalie Paris sur Lyon 1ère :