Pour ce nouveau rendez-vous politique sur Lyon 1ère, le samedi matin de 11h à midi, Frédéric Duval a choisi d'inviter Pascal Charmot, en ce 11 décembre 2021, le maire LR de cette commune de l'ouest lyonnais qui compte pas moins de 24.000 habitants.

L'occasion pour Frédéric Duval de débuter cet entretien par la fête des lumières qui bat son plein en ce moment sur la métropole de Lyon, mais également sur la commune de Tassin la demi-lune.

"J'ai découvert la fête des Lumières en 1987 et j'avoue qu'elle a bien changé ! Elle a pour principale qualité, d'être une référence de notre histoire, et puis un moment de partage, de convivialité, et de valeurs chrétiennes bien sûr".

Pascal Charmot est ensuite revenu sur l'une de ses priorités en matière de culture avec la naissance des nouveaux évènements.

"Nous avons crée des évènements nouveaux autour de la culture, "Les Estivales Tassilunoises" qui nous ont permis pendant tout l'été, au moment ou nous en avions enfin la possibilité, de proposer des rendez-vous thématiques, musicaux, artistiques, de rue principalement".

Après avoir interrogé Pascal Charmot sur son parcours et ses valeurs qui l'ont conduit à devenir maire de Tassin, la deuxième partie de l'entretien s'est arrêtée sur les questions de mobilité, au coeur de la problématique de cette ville dont plus de 47.000 véhicules transitent chaque jour par les 2 artères principales, dont l'une amputée d'une voie Bus / Vélo, Avenue de la République entre les 3 renards et l'horloge, créant des embouteillages monstres à toute heure de la journée.

"Je n'ai pas de soucis avec les vélos, ni avec les cyclistes, j'ai un souci avec la politique et l'idéologie de la métropole".

Pascal Charmot, rappelle qu'avec son équipe, il a proposé une solution alternative avec une voie double sens réservée aux vélos, dans le sens horloge > 3 renards et le rétablissement des 2 voies automobiles dans l'ordre sens. Proposition rejetée jusqu'à ce jour par Fabien Bagnon. IL rappelle par ailleurs sont désaccord sur les chiffres de passage des vélos annoncés par la métropole de 1000 vélos / jour contre 250 qu'il a lui même fait compter sur une journée du mois de juin.

Pascal Charmot milite fortement par ailleurs pour le Métro E qui a ses yeux serait une très bonne solution pour désengorgée sa ville, dont une bonne partie du trafic est un trafic de transit. A ce jour, 12.000 signatures auraient été signées pour demander la construction de cette nouvelle ligne de métro.

Frédéric Duval a ensuite interrogé Pascal Charmot sur l'équilibre qu'un maire de commune doit trouver sur la construction de logements tout en préservant un cadre de vie, s'arrêtant un instant sur le fameux terrain des "maraichers". Pascal Charmot en a profité pour faire un état des lieux des chantiers en cours et projets arrêtés sur ce terrain.

"Nous contribuons à un effort de logements. Nous y avons beaucoup contribué dans le cadre du précédent PLU, peut-être trop à mon sens."

Enfin dans la dernière partie de l'entretien, Frédéric Duval s'est davantage intéressé aux Républicains et à la famille politique de Pascal Charmot, à quelques jours du congrès des Républicains et de la désignation de Valérie Pécresse, qui représentera les LR à la présidentielle 2022. Pascal Charmot, avait plutôt misé sur un autre candidat et s'exprime à ce sujet, ainsi que sur les législatives qui suivront quelques semaines plus tard.

Retrouvez l'intégralité de l'entretien en podcast :