Cinq personnes ont été placées en garde à vue ce mardi.

Elles sont soupçonnées d'avoir cyberharcelé et menacé de mort Mila, adolescente iséroise après la publication en novembre d’une nouvelle vidéo polémique sur l’Islam.

Selon l'AFP, ces cinq personnes, âgées de 18 à 29 ans, ont été interpellées dans différentes régions de France et placées en garde à vue pour "cyberharcèlement" et "menaces de mort".