Une nouvelle manifestation a eu ce lieu samedi après-midi en presqu'île. Cette mobilisation s’inscrivait dans le cadre de l’appel national lancé par le collectif "Vérité et justice pour Adama".

2000 personnes ont participé à la mobilisation contre le racisme et les violences policières, sur le parvis du palais de justice des 24 colonnes et sur la place Bellecour.

Cette manifestation lyonnaise a été organisée par le collectif "Vérité et Justice pour Mehdi", un jeune maghrébin décédé lors d'une course-poursuite avec la police, à la suite d'un vol de scooter en 2016, à Vénissieux.

Sur la banderole principale, était écrit: "Violences policières, racisme d’État, sans justice vous n'aurez pas la paix".

La manifestation a ensuite dégénéré, les policiers subissant des jets de pierres et de bouteilles. Ces derniers ont du alors répliquer par des gaz lacrymogènes et l'utilisation d'un canon à eau pour repousser les manifestants en dehors de la presqu'île.