Un radar autonome va être installé le 8 avril sur l’actuel chantier du viaduc de l’Azergues. Il restera en place jusqu’à la fin des travaux, prévue début juillet.

Actuellement, le viaduc de l’Azergues, au nord de Lyon, connait d’importants travaux. Pour plus de sécurité, un radar autonome dit de « chantier » entrera en fonction dès le 8 avril.

Situé à hauteur de la commune d’Anse, il pourra mesurer la vitesse jusqu’à 300 km/h, sur 4 voix. Son utilisation concernera, en alternance, les deux sens de la circulation, jusqu’à la fin des travaux. Ce type de radar n’est déployé que sur des gros chantiers.

Le radar sera déployé sur l’A6, pour sécuriser les abords des travaux. Son installation servira notamment à sécuriser le travail des agents présents sur le chantier. Les travaux du viaduc, commencés le 22 mars, prendront fin vers le début juillet. Ils concernent la remise à niveau des tabliers et des superstructures du viaduc.

La préfecture a précisé  que « cet équipement vise à garantir le respect de la vitesse maximale autorisée sur l’axe droit du chantier qui a été abaissée à 90 km/h contre 110 km/h auparavant. Elle vise à garantir la sécurité des usagers aux abords des travaux ainsi que celle des agents travaillant sur ces chantiers ».