Plus de deux semaines après l'immolation d'un jeune homme de 22 ans devant le Crous de Lyon, les étudiants vont continuer à dénoncer la précarité ce mardi.

Mise à jour 8h : les campus de Lyon et de Bron resteront fermés toute la journée. Les deux établissements ont été bloqués par des étudiants tôt ce mardi matin.

Une manifestation est prévue ce mardi après-midi à 14 heures devant le campus de l’Université Lyon 2 sur les berges du Rhône. 

Les étudiants vont réclamer un plan d’urgence deux semaines après l’immolation d’un étudiant à Lyon devant le Crous dans le 7e arrondissement après avoir mis en cause dans une lettre sa situation économique et dénoncé la précarité.

Ils veulent au minimum, une augmentation d’au moins 20 % des bourses étudiantes et l'augmentation du nombre de logements en cité universitaire.

Pour faire face à la précarité étudiante, la ministre de l'Enseignement supérieur a annoncé la semaine dernière la création d'un numéro d'appel d’urgence. En revanche, Frédérique Vidal a exclu de revaloriser les bourses.