Les Lyonnais n’auront pas de quoi être fier… la fondation Abbé Pierre a distingué les pires dispositifs anti-sdf.

Des prix qui visent à sensibiliser avec ironie sur l’hostilité urbaine à l’égard des personnes sans domicile fixe et rappeler leurs droits. Pics, barreaux, grilles et rochers sous les portiques et sous les ponts ont été mis en avant.

Des catégories comme « fallait oser » ont couronné la capitale des Gaules avec l’exemple d’un rail de fer installé tout au long d’une bordure d’un jardin à Lyon, afin de prévenir le sans-abri.

Ces dispositifs ont été sélectionnés parmi les 450 installations signalées sur Twitter. Cela permet à chacun de manifester son étonnement ou son indignation en postant des photos de mobilier urbain anti-SDF.