Le ministère des Armées dispose d’un domaine de 250 000 hectares en grande partie utilisé pour l’entraînement des forces armées, ce qui représente 6 400 hectares en Auvergne-Rhône-Alpes.

Les terrains militaires, d’accès réglementé, ont échappé à l’étalement urbain, à certains modes d’agriculture intensive et à l’industrialisation et présentent de ce fait un intérêt faunistique et floristique souvent remarquable. Ils représentent un patrimoine naturel indéniable.

200 000 hectares de terrains militaires font l’objet d’au moins un classement en faveur de la protection de la biodiversité (ZNIEFF, Natura 2000…)

20% des terrains militaires sont intégrés au réseau européen de protection de la biodiversité, “Natura 2000”, grâce à leur patrimoine naturel.

Pour nous parler des actions des Armées en région Auvergne-Rhône-Alpes au profit de la préservation de la biodiversité, nous recevons Serge PAYAN, civil de la défense au Quartier Général Frère à Lyon et responsable des projets liés à la préservation de l’environnement.

Plus d'information sur : https://www.facebook.com/DefenseSudEst