Dimanche 16 juin après-midi dans l’enceinte de l’hôpital d’instruction des armées Desgenettes dans le 3e arrondissement de Lyon, un individu, habillé en djelleba et armé d'un couteau, avait menacé une patrouille de sentinelle.

Un militaire avait alors ouvert le feu sur lui pour l’empêcher d’aller plus loin dans l’établissement et l'avait blessé par balle à la jambe.

L'individu, inconnu des services de police et de justice a depuis été hospitalisé sous contrainte dans un établissement psychiatrique.

En effet, dans un communiqué paru ce lundi, le parquet de Lyon explique que le détenu aurait justifié son comportement par son état dépressif. Selon lui, il ne voulait pas blesser ou tuer les militaires mais avait l'intention de mourir.