Georges Duboeuf, considéré comme le "pape du Beaujolais" s'est éteint ce samedi à l'âge de 86 ans. Il est décédé des suites d'un accident cérébral.

"Nous venons de perdre un grand nom du vin et de la viticulture. C’était un ami fidèle", s’est ému le restaurateur Georges Blanc.

En 1950, Georges Dubœuf crée en association un groupement de producteurs « L'Écrin Mâconnais-Beaujolais » pour promouvoir les vins de ces terroirs. Il débute en visitant les restaurateurs du sud de la Bourgogne, de Bresse, du Lyonnais. Georges Blanc, le cuisinier-restaurateur du « Chapon fin » à Thoissey, est l'un de ses premiers clients renommés, Paul Bocuse et Jean Troisgros collaborent également avec lui.

En 1964, il crée les « Vins Georges Duboeuf », dont l'activité s'étendra plus tard à d'autres régions. De grands restaurateurs apportent leur soutien, notamment lors d'opérations de promotion à l'étranger.

En 1993, il aménage dans l'ancienne gare de Romanèche-Thorins un musée nommé le « Hameau du vin », consacré à l'art de la culture de la vigne et de la vinification, et un lieu de vente.

Le groupe Duboeuf vend aujourd'hui chaque année dans le monde, près de 30 millions de bouteilles.

Crédit Photo : Duboeuf.com