Le maire écologiste de Lyon, Grégory Doucet, a réagi aux annonces d'Emmanuel Macron hier soir, lors de son allocution télévisée, concernant la situation en Afghanistan. Sur les réseaux sociaux ce mardi, Grégory Doucet a répondu à un message du Secrétaire général des Nations Unies et s'est dit prêt à accueillir des réfugiés dans sa ville.

Une prise de position aussitôt soutenue par le président de la métropole Bruno Bernard, qui sur Twitter également appelle à ce que la France joue "pleinement son rôle de terre d'asile pour les Afghanes et les Afghans menacés par les Talibans". "La Métropole sera aux côtés de l'État pour aider à l'hébergement d'urgence de ces exilés", a-t-il ajouté.

De nombreux maires, ont par ailleurs fait des déclarations similaires sur les réseaux sociaux ces derniers jours.