Il n'y a pas que nos concitoyens qui sont en télétravail en ce moment : nos élus aussi !

Jeudi dernier, se tenait le traditionnel conseil municipal de Lyon, mais cette fois, épisode Covid-19 oblige, en visio-conférence.

Oubliant que son micro était resté ouvert, Gérard Collomb a traité la maire du 7e arrondissement, Myriam Picot, de "conne".

Dans une vidéo publiée par nos confrères de BFM Lyon, on entend la conseillère municipale et maire socialiste du 7e, critiquer le maire de Lyon quant à la décision de fermer les marchés pendant la période de confinement. Passablement agacé par les propos de l'élue, il poursuit quelques secondes plus tard en ajoutant : "Mais non !  Mais elle écoute même pas ! C'est vraiment une c...". 

Des propos immédiatement dénoncés par le député LREM Thomas Rudigoz, qu'il qualifie de "dérapage intolérable" du maire de Lyon, précisant sur son compte twitter : "Votre fonction de Maire, M. Collomb, ne vous donne pas tous les droits, ni tous les pouvoirs".

Gérard Collomb a par la suite tenu à présenter ses excuses à Myriam Picot, qu'il a contacté par téléphone. Le maire de Lyon a tenu a rappeler qu'il avait beaucoup d'estime pour celle a qui, il a demandé en début de mandat d'être maire du 7e arrondissement.

Rappelons que Myriam Picot était son alliée politique par le passé, mais a depuis changé de bord en soutenant les listes dissidentes de Georges Képénekian et David Kimelfeld pour les dernières élections municipales et métropolitaines.