Le cardinal Barbarin de nouveau dans la tourmente à une semaine de son jugement dans l'affaire Preynat.

Dans l'Obs, un ancien séminariste lyonnais, qui a côtoyé le cardinal Barbarin entre 2006 et 2012, affirme avoir été victime de harcèlement moral et sexuel. Benoît Quettier avait ensuite été renvoyé du séminaire Saint-Irénée de Lyon.

Ces accusations ont été démenties par les avocats du cardinal Philippe Barbarin. Ils "regrettent" une enquête "abracadabrantesque".

Pour rappel, le cardinal Barbarin a été condamné à six mois de prison avec sursis en mars dernier pour "non-dénonciation d'abus sexuels" dans le cadre de l'affaire Preynat. Le procès en appel doit se tenir le 28 novembre.