Du projet jusqu'à son lancement, en passant par le financement, l'association ADIE propose d'accompagner les créateurs d'entreprise. Romain Prot, Directeur territorial ADIE Rhône-Ain, était l'invité du Grand Direct, ce 3 juin, pour en parler.

Bien que la pandémie ait mis à l'arrêt un bon nombre de secteurs d'activité, les entreprises, elles, n'ont pas cessé de germer. "C'est un peu contre intuitif, mais la création d'entreprise a été aussi dynamique (en 2020) qu'en 2019. Les résultats sont assez similaires avec environ 34 000 nouvelles entreprises." Dans ces dernières, "l'immense majorité sont des entreprises individuelles (75%), et plus de 60% sont des micro-entreprises." La forme d'entreprise qui représente principalement la cible de l'association ADIE.

En effet, ADIE (Association pour le droit à l'initiative économique), est une association française dont le but est de "permettre à des personnes qui n'ont pas accès au système bancaire traditionnel de créer leur propre entreprise, grâce au micro-crédit accompagné." Ils peuvent accompagner les futurs créateurs dans différentes activités "commercial, le bâtiment, le transport, les services aux entreprises et particuliers..." Mais aussi des créateurs de tout âge. "Même si on met l'accent sur les jeunes, c'est une volonté nationale. Mais on accueille aussi des demandeurs d'emploi et des bénéficiaires des minima sociaux, c'est très varié en fait."

Romain Prot voudrait aussi progresser "sur l'entreprenariat féminin". En effet, les derniers constats démontrent que dans le Rhône "il y a une surreprésentation des hommes. En matière de statistiques c'est à peu près du 60/40." Il explique ce constat par le développement "des activités de transport et notamment les VTC (Voiture de transport avec chauffeur) où il y a une majorité d'hommes."

Mais il l'affirme, "il faut se lancer". Et pour ce faire, vous pouvez les contacter directement sur leur site internet, "pour discuter de votre projet et tout mettre en oeuvre pour partir sur de bonnes bases."