Crédit photo : passeport santé.

Charlie Clarck est l’un des fondateurs de Whistcom, un cabinet parisien de stratégie qui forme des dirigeants aux techniques de communication orale. Invité du Grand Direct ce mardi 23 février, il explique le nouveau phénomène de "Zoom fatigue" et comment y remédier.

Qu'est-ce que la "Zoom fatigue" et quels sont les symptômes ? "Le premier facteur est qu'à la fin d'une journée en télétravail, nous avons l'impression d'avoir plus travaillé que si nous étions dans un bureau en présentiel. Le deuxième facteur, plus courant, c'est cette grande fatigue et lassitude que nous avons après avoir enchaîné plusieurs journées de visioconférence", explique Charlie Clarck.

Quelles sont les techniques pour échapper à la "Zoom fatigue" ? Faire des pauses et des réunions de 45 minutes maximum, aérer sa journée de travail et faire des silences dans notre discours pour laisser du temps à notre auditoire d'assimiler et comprendre ce que l'on dit.

"Lorsqu'on est en visioconférence, il y a un léger décalage, à peine perceptible par l'Homme, entre le son et l'image. Notre système cognitif doit faire un énorme travail pour reconnecter le son et l'image ce qui explique la fatigue. On dit que bien parler c'est d'abord apprendre à se taire et bien en visioconférence, c'est encore plus vrai", détaille Charlie Clarck.