L'objectif pour le président de la métropole de Lyon, Bruno Bernard, est de supprimer le diesel de la métropole d'ici la fin de son mandat et d'élargir les zones à faibles émissions. Ce dispositif concernera les professionnels comme les particuliers.

Le comité de pilotage de la ZFE, entendez par là (Zone à Faible Emission) s'est réuni dernièrement pour sélectionner les diverses possibilités d'extension de la zone actuelle, qui se concentre actuellement en presqu'île et qui concerne aujourd'hui les véhicules professionnels munis d'une vignette Crit'air allant de 0 à 3.

À partir du 1er  janvier 2021, ces véhicules professionnels munis de vignettes Crit’Air 3 ne seront plus autorisés dans la zone.

Bruno Bernard a réaffirmé son souhait d’amplifier le dispositif avec un élargissement du périmètre géographique, mais aussi son extension aux véhicules particuliers. En clair, l'ensemble des arrondissements de Lyon seraient considérés comme étant ZFE.

L’objectif est la sortie du diesel, dont les modèles les plus récents sont classés Crit'Air 2 : seuls les véhicules disposant des vignettes Crit’Air 0 et 1 seraient autorisés dans le périmètre de la ZFE d’ici la fin du mandat (2026).

La Métropole précise par ailleurs, que des mesures d’accompagnement sont en préparation, en particulier d’importants investissements dans les alternatives à la voiture (modes actifs, transports en commun, autopartage et covoiturage) et un dispositif de soutien à l’acquisition ou à l’usage de véhicules à faibles émissions est à l'étude.