Vénissieux et la métropole de Lyon vont officiellement accueillir la Cité Internationale des Arts du Cirque. Située sur le site du Puisoz, cette création s’inscrit ainsi dans le projet du « Grand Parilly ».

La Cité Internationale des Arts du Cirque va officiellement s’implanter à Vénissieux. La structure, inédite, va naître sur le site du Puisoz, lui-même au cœur du projet « Grand Parilly » à Vénissieux.

Cette future Cité Internationale des Arts du Cirque est prévue sur un espace de 10 000 m². De quoi accueillir suffisamment d’artistes pour des cours, de la formation mais aussi de la création. L’entraînement et la condition physique représentent en effet un aspect essentiel pour un artiste de cirque. La structure devait initialement s’implanter à Saint-Genis-Laval.

Le projet est soutenu depuis le début par les acteurs locaux. Lors du conseil métropolitain du 25 janvier, les élus de la métropole de Lyon avaient en effet voté une enveloppe d’investissement de 335 millions d’euros pour la santé, l’éducation et la culture. A cette occasion, la métropole a annoncé vouloir soutenir le projet d’une Cité Internationale des Arts du Cirque. L'école de cirque de Lyon, dans le 5 e arrondissement, le festival Utopistes, ainsi que la compagnie MPTA soutiennent également le projet.

Le vice-président en charge de la culture à la métropole , Cédric Van Styvendael, affirme que ce projet correspond « à un véritable besoin pour la filière ». Pour celui qui occupe également le poste de maire de Villeurbanne, « Il s'agit de se doter d'un lieu dédié aux circassiens pour pouvoir s'entraîner et répéter. Par exemple l'école de Ménival n'est pas dotée de bâtiment avec suffisamment de hauteur pour pouvoir prétendre à évoluer vers ce label ».

Le projet Grand Parilly vise à créer un nouveau quartier à Vénissieux d’ici 2025. La création d’une structure internationale apparait donc comme une aubaine pour les acteurs locaux.

Dans un communiqué, le maire de Vénissieux, Michèle Picard, a commenté cette bonne nouvelle pour la commune : « Grâce à ce projet, le Grand Parilly deviendra […] un lieu de référence pour la pratique du cirque, en France et à l’international ».