La justice lyonnaise va trancher ce mardi pour la fermeture de l’école maternelle Lévi-Strauss située dans le 1er arrondissement de Lyon. 

C'est une fermeture d'école qui fait beaucoup de bruit à Lyon et notamment dans le 1er arrondissement de Lyon. Celle-ci doit fermer ses portes à la fin de l'année scolaire. Une décision votée en conseil municipal le 25 mars dernier.

Les parents d'élèves ont déposé plusieurs recours en justice et se retrouvent au tribunal administratif ce mardi. Tout comme la maire du 1er arrondissement, Nathalie Perrin-Gilbert, qui a elle aussi déposé un recours en référé.

Les arguments de la municipalité pour la fermeture de cette école maternelle, qui accueille cette année une quarantaine d’élève, se basent sur des soucis de sécurité. La cour de récréation de l’école Lévi-Strauss se situe au sein du Musée des Beaux-Arts, ce qui force les enfants à passer par la rue pour s’y rendre.

Les bâtiments souffriraient également de problèmes de maintenance, et l’adjoint municipal en charge de l’éducation exprimait lors du dernier conseil qu’il n’y aurait aucun moyen de garantir la sécurité des enfants. 73 places devraient être mises à disposition pour les élèves de Lévi-Strauss dans les écoles Doisneau, Lamartine et Servet lors de la rentrée prochaine.

Mais ces arguments sont démentis par la maire du premier arrondissement, Nathalie Perrin-Gilbert, qui affirme que cette fermeture servira à paver la voie pour la fermeture d’autres écoles, le tout pour des raisons budgétaires. Dans une Presqu’île en désertification, l’absence d’écoles ne peut selon elle qu’encourager les gens à aller vivre ailleurs.