Une enquête a été confiée à la "police des polices".

L’IGPN a été saisie à Lyon après la blessure d'un jeune homme de 23 ans mardi lors de la manifestation contre les retraites sur la Place Bellecour à Lyon. Il accuse la police de l'avoir passé à tabac. Il affirme avoir neuf dents cassées et une partie de la mâchoire fracturée par un coup de matraque d'un policier.

Le jeune va porter plainte prochainement. De son côté, la police confirme qu'il y a bien eu un blessé avec "des dents cassées, des hématomes à la mâchoire et à l'avant-bras".

Photo : Bastien Doudaine