Le président sortant et candidat LR à la tête de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez était notre dernier invité des "matinales du week-end" ce samedi 12 juin. L'ensemble des entretiens est d'ailleurs à retrouver dans les podcasts politiques de Lyon1ère.


Avant d'aborder son programme sur plusieurs points, Laurent Wauquiez est largement revenu sur l'actualité, et notamment l'épisode de la gifle affligée par un drômois au Président de la République il y a quelques jours.
Le candidat a également accepté d'évoquer quelques minutes le bilan de gestion de la Région publié récemment par la Canol, une association lyonnaise qui estime que la fusion a été correctement gérée par l'équipe sortante.


Durant l'intégralité de cette interview, Laurent Wauquiez a parlé de plusieurs thèmes, pas toujours mis en avant depuis le début de la campagne pour les régionales. Le candidat LR a reconnu une certaine sensibilité pour les thèmes écologistes "sans vouloir repeindre en vert toute la région". Tout en défendant un programme de créations de voies vertes, ou en s'inquiétant de la qualité de l'air, il a reproché aux majorités vertes d'avancer en créant des polémiques inutiles et en ne proposant que des mesures privatives. Il est également revenu sur les ZFE, en reconnaissant la nécessité de lutter contre le gazole, mais en "préparant mieux l'accompagnement" pour les habitants éloignés des transports publics.

Rénovation des spa, lutte contre les déserts médicaux


Plus inattendu, Laurent Wauquiez a annoncé un projet d'aide à la rénovation des Spa. Il s'est montré très sensible au sujetd es animaux abandonnés, évoquant plusieurs exemples précis.

Laurent Wauquiez a notamment évoqué ses projets en terme de lutte contre les déserts médicaux. Sans tout à fait encourager les consultations à domicile " Je ne suis pas très convaincu par des entretiens à distance avec un écran", il a évoqué l'idée de développer des bus de santé itinérant. Tout en reconnaissant que le problème ne sera pas totalement réglé par la Région.

Lutte contre le communautarisme

Le candidat a également confirmé son souhait de mettre en place une charte portant sur le respect des principes de la République, pour lutter contre les communautarisme "Ce sont des sujets qui me tiennent à coeur et sur lesquels je pense qu'on est beaucoup trop naïfs". Il propose d'exiger aux communes d'adhérer à cette charte sous peine d'être privées de subventions régionales. Au passage, il reproche au maire de Grenoble, Eric Piolle, d'avoir longtemps subventionné une association de lutte contre l'islamophobie, dont il conteste les réelles intentions.


Enfin, le thème de la sécurité, omniprésent dans cette campagne, a été posé sur la table. A la question "N'avez-vous pas l'impression de trop vous substituer à l'Etat en finançant autant les équipements de sécurité", le candidat LR a répondu qu'il n'avait pas le choix "Vous voulez que je fasse quoi ?". Il a notamment reproché au maire EELV de Lyon Grégory Doucet de "considérer que la sécurité n'est pas son travail" et d'y répondre par des "cours de théâtre… Super…" a-t-il commenté.

Vie personnelle et... changement de look


C'est plutôt rare... Laurent Wauquiez a accepté d'évoquer son avenir politique, et sa vie familiale et personnelle, le temps de quelques questions… A ré-écouter dès maintenant en podcast ici :