La conférence de presse de l’International Jazz Day, en partenariat avec l’Unesco et Jazz à Vienne, s’est déroulée hier à La Commune de Lyon en présence de Mme Picot, maire du septième arrondissement, de Patrick Curtaud, adjoint à la culture de Vienne, et de Benjamin Tanguy.

La journée internationale du jazz, pensée en 2011 par l’Unesco pour célébrer non seulement la musique jazz mais aussi ses valeurs de mixité, de liberté et de rencontres, a connu des débuts timides à Lyon en 2012. Elle n’a fait que s’agrandir au fil des années : pour l’édition 2019 du 30 avril, elle compte 80 événements sur les six territoires de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

La grande majorité des événements est à entrée libre et gratuite. L’un des buts principaux de cette journée mondiale est d’apporter le jazz vers les publics empêchés ; ainsi, plusieurs concerts se déroulent dans des hôpitaux (l’hôpital de la Croix-Rousse, le centre hospitalier Saint Jean de Dieu, la Ferme du Vinatier, le CHU de Saint-Etienne), des Ehpads… mais aussi des crèches pour les plus petits ou encore dans le Terminal 1 de l’aéroport Saint-Exupéry.

Tous les détails du programme sont à retrouver sur le site du Jazz Day Lyon.