En février dernier dans le 8e arrondissement de Lyon, un incendie dans une boulangerie avait causé la mort d'une femme enceinte et de son enfant de 4 ans.

Les deux gérants de celle-ci ont été écroués ce jeudi. Ils sont soupçonnés d'avoir voulu escroquer leur assurance, selon le parquet. Interpellé mardi, les deux hommes ont été mis en examen pour "complicité de destruction" par incendie "ayant entraîné la mort" et "tentative d'escroquerie à l'assurance en bande organisée".

"Bien qu'ils nient les faits, il leur est reproché d'avoir organisé l'incendie de leur commerce, en vue de bénéficier des fonds de l'assurance", indiqué le procureur de la République de Lyon dans un communiqué.

Un suspect, âgé de 50 ans, qui avait été identifié peu après le drame est toujours en fuite. Il fait l'objet d'un mandat d'arrêt international. Un autre suspect, un proche du quinquagénaire, avait été mis en examen et écroué fin février pour complicité.