Début octobre, un Caladois était jugé au tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône pour des faits de violences conjugales.

Entre le 1er  juillet et le 6 septembre 2019, cet homme âgé de 37 ans avait contacté son ancienne compagne près de 7000 fois.

Selon Le Progrès, l'individu a été condamné à 10 mois de prison, assorti d’un mandat de dépôt.