Ce samedi 6 avril, le film de François Ozon “Grâce à Dieu” sera projeté au cinéma Bellecombe. Cette séance sera suivie d’un débat  en présence du réalisateur, du président de l’association La Parole Libérée François Devaux, et du vicaire Yves Baumgarten.

Le film avait été autorisé à sortir en février après un examen de la justice, qui craignait qu’il n’influence par la suite l’affaire Barbarin. Il narre la naissance de l’association La Parole Libérée, fondée à Lyon en 2015 par d’anciens scouts victimes de Bernard Preynat et qui aurait depuis recensé plus de 80 victimes du prêtre.

L’Eglise a donné son accord pour organiser un débat après la projection du film à 15h30, en présence de François Ozon, du président de l’association et du vicaire général Yves Baumgarten, qui occupe en ce moment les fonctions du cardinal Barbarin. Sandrine Gueynard, coordinatrice du syndicat des cinémas de Lyon, déclare au Progrès que “pour la première fois, l’Eglise a répondu favorablement à la tenue d’un débat en sa présence.”

La démission du cardinal Barbarin a été refusée par le Pape, qui a fait appel à la règle de la présomption d’innocence. Le cardinal s'est depuis mis en retrait. Ses avocats ont fait appel pour le jugement rendu en mars (six mois de prison avec sursis pour non-dénonciation d’abus sexuels sur mineurs).