MAIRE (LES RÉPUBLICAINS) DE SAINT-PRIEST DEPUIS 2014, ET CONSEILLER MÉTROPOLITAIN, GILLES GASCON ETAIT L'INVITÉ POLITIQUE DE LYON1ERE CE SAMEDI 29 MAI

Le maire (LR) de Saint-Priest a été ré-élu avec 65 % des voix cette année. un signe de reconnaissance de la population que Gilles Gascon a souhaité dédier "au travail et aux résultats d'une bonne équipe", précise-t-il.
"Je ne suis pas du tout un produit politique. J'ai grandi à Saint-Priest, repris l'affaire de mes parents. Toujours engagé dans le milieu associatif, j'ai vu que ma ville prenait une direction qui ne me plaisait pas trop, et je me suis dit qu'il fallait y aller" se souvient l'élu, qui a ravi la Ville à la gauche, en 2014.


Gilles Gascon est revenu sur l'épisode de crise sanitaire. "Moi, j'ai jamais autant bossé de ma vie. Il a fallu trouver des masques, du gel, des gants…On était livrés à nous-même. La solidarité entre maires a fonctionné, heureusement. On a pu connaître des bénévoles, qui nous ont beaucoup aidé".


Le maire (LR) de Saint-Priest a également évoqué les récentes agressions de maire en France. Il a salué la réaction de son ancien chef de cabinet, Jérémie Bréaud, actuel maire de Bron, et récemment victime de menaces et d'agression. "J'espère que la justice entend ce qui est en train de passer. Il faudrait juste appliquer la loi, rétablir les peines plancher. S'attaquer à un représentant de la République, c'est attaquer la République" conclue-t-il.

Gilles Gascon a répondu à toutes les questions d'actualité : régionales, Grand Lyon, économie, culture... retrouvez l'intégralité de ses propos au micro de Lyon1ère en écoutant le podcast ci-dessous