Le festival va se dérouler du 25 au 29 mai à Lyon. Une ambiance électrique de prévu, mais avec elle, l’inquiétude des attaques aux piqûres sauvages. L’événement va organiser des fouilles renforcées pour assurer la sécurité des fêtards.

C’est une ambiance électrique dans laquelle Lyon va vivre du 25 au 29 mai. Le festival des nuits sonores revient pour une 19ème édition avec de nouvelles musiques électroniques et musiques indépendantes. De quoi faire danser pendant toutes les nuits les participants. Mais une inquiétude se mêle à la fête, les attaques aux piqûres sauvages. 

Alors que ces attaques à la seringue et les plaintes se multiplient en France, un dispositif particulier est mis en place lors des Nuits sonores qui commencent ce mercredi. Tout le monde sera alors fouillé à l’entrée des lieux avec une attention particulière concernant ce risque des seringues dissimulées. Le maître est donc de ne pas laisser passer la moindre seringue. Les équipes de secouristes de la Croix-Rouge seront aussi sur place pour intervenir à n’importe quel moment.

Combattre le harcèlement

D’autres dispositifs sont mis en place. Comme l’application Safer. Ce dispositif vise à réduire le harcèlement sexiste et les violences sexuelles en milieux festifs. Le point de ralliement est donné à l’espace prévention en cas de souci. Des bénévoles de “Safe women walk Lyon” seront aussi présents sur les trois sites du festival pour aider les festivalières à organiser leurs trajets retours.