Un festival de rap antifa qui doit se tenir en décembre prochain est menacé à Villeurbanne.

Le Président de la Région Laurent Wauquiez annonce qu'il coupe les subventions. En cause : une vidéo qui fait la promotion du festival. Dans l’extrait d'un concert de 2015 on peut voir 2 rappeurs parisiens qui insultent les policiers.

Plusieurs syndicats de Police réclament l’annulation du festival. Selon le SCPN Commissaires de la police nationale, "cet évènement incite à la haine et présente des risques graves de troubles à l'ordre public".

  • Réaction du maire de Villeurbanne Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne

"L'injure, l'appel à la haine sont pénalement répréhensibles. Ces insultes sont inacceptables et dangereuses. Je condamne fermement ces propos. Comme je l'ai toujours dit, nous devons être implacables et sans aucune ambiguïté s'agissant de propos visant les forces de l'ordre et incitant à toute forme de haine.

La liberté d'expression trouve sa limite dans l'injure et le prétexte de la liberté artistique pour contourner la loi n'est pas une excuse.

Pour autant, il est utile de rappeler qu'en démocratie, la liberté d'expression est un droit fondamental et l'expression artistique doit être protégée.

En tant que maire et Vice-Président à la culture de la Métropole de Lyon, je serai toujours vigilant à ce que toutes les expressions artistiques, dès lors qu'elles respectent la loi, puissent avoir droit de cité.

J'ai pris l'attache des responsables du CCO. Ces derniers se désolidarisent totalement des propos relayés dans la vidéo. Ils m'indiquent d'ailleurs que la convention avec l'association en question n'a pas encore été signée et que la programmation de l'événement n'avait pas encore été annoncée sur leur site. Avec eux, nous allons nous pencher dès aujourd'hui sur les suites à donner à cette situation et notamment sur le format et les conditions d'organisation de cet événement"