Lundi 27 mai, le gouvernement a annoncé l'interpellation d'un suspect après l'explosion survenue à Lyon vendredi dernier.

Suite à l'explosion qui a fait treize blessés rue Victor-Hugo, un individu a été interpellé dans le 7e arrondissement de Lyon, lundi 27 mai. Le ministre de l'Intérieur s'est dit "intimement convaincu" de la responsabilité de ce suspect actuellement interrogé.

Nommé Mohamed Hichem M., le principal suspect est un homme de 24 ans, d'origine algérienne, né à Oran, depuis deux ans domicilié à Oullins. Il avait fait une demande de visa étudiant dans une école d'informatique mais n'était pas allé au bout de sa démarche car sa demande avait été refusée. Il avait donc annulé son inscription.

Cependant, arrivé en France seulement depuis 2017, il n’est pas encore connu des services de police, ni fiché pour radicalisation. L'attaque n'a pas encore été revendiquée et ses motivations restent obscures. Mais nous savons, selon une information relayée par BFM, que le suspect tiendrait un discours religieux intégriste sans revendiquer aucune appartenance à une organisation terroriste.

Transféré à la sous-direction antiterroriste à Levallois-Perret, sa garde à vue a été prolongée et peut durer jusqu'à 92 heures. Les trois autres membres de sa famille sont toujours interrogés. Il s'agit de son père, de son frère de 18 ans et de sa mère.

Malgré la découverte de son ADN sur les restes du sac en kraft qui dissimulait l'explosif devant la boulangerie, il nie être le responsable de l'attaque.