L'annonce a été faite mardi soir par la Préfecture du Rhône.

"Conformément aux annonces du Président de la République, les opérations d’évacuation depuis Kaboul ont débuté mi-août. Afin de contribuer à l’hébergement des personnes évacuées d’Afghanistan sur l’ensemble du territoire national, un dispositif de prise en charge sera mis en place par Pascal Mailhos, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône, en lien avec les préfets de l’Isère et du Puy-de-Dôme ainsi que les élus locaux, dès cette semaine", peut-on lire dans le communiqué.

150 places d’hébergement vont être mises en place à Lyon et Villeurbanne, 60 places à Pont-de-Claix et Monbonnot-Saint-Martin et 60 à Clermont-Ferrand.

Concernant le contexte sanitaire, l'organisation de l'accueil est conforme à la réglementation
sanitaire en vigueur sur le territoire :

  • Sauf schéma vaccinal complet, des tests de dépistage COVID 19 seront effectués de
    manière systématique, les personnes accueillies devront respecter une quarantaine de
    10 jours (l'Afghanistan est actuellement un pays de la liste rouge),
  • Une vaccination contre le COVID 19 sera proposée.