Avec un score de 8,2% des votes, le parti Les Républicains affiche une véritable défaite. Valérie Pécresse a donc suggéré à Laurent Wauquiez de quitter sa fonction.

Par rapport à 2014, où le parti, encore nommé UMP, arrivait en deuxième position avec plus de 20% des votes, Les Républicains ont obtenu, ce 26 mai, moins de 10 % des votes. Le parti de Laurent Wauquiez réalise ainsi le pire score électoral de son histoire sur le plan national.

Avec à sa tête de liste le très conservateur François-Xavier Bellamy, Laurent Wauquiez espérait au moins retenir les électeurs de François Fillon, et se retrouver à la troisième place du classement comme cela avait été le cas pour son parti lors des élections présidentielles 2017. Mais à la surprise générale, Les Républicains, figurant comme le premier parti de droite, s'est vu relégué à la quatrième place après le parti écologiste.

Président du conseil régional d'Auvergne Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez est aussi président du parti Les Républicains depuis 2017. Face à la situation, sa politique est alors contestée et après l'annonce de leur défaite peu de cadres du parti défendaient leur président de façon franche.

Les divisions au sein du parti continuent de se faire sentir notamment avec la réaction de Valérie Pécresse. Dirigeant actuellement la région Île-de-France, elle était invitée de RTL ce lundi 27 mai pour réagir aux résultats tombés ce 26 mai. Elle en a alors profité pour suggérer à Laurent Wauquiez de démissionner : "Si j’étais à sa place et vu la situation, sans doute je le ferais mais c'est une question très personnelle". Elle a toutefois rendu hommage au « courage » et « talent » de François-Xavier Bellamy. Et appelle enfin à une refondation de la droite et à une alliance de la droite et du centre.