Thomas Lemasle est le co-fondateur d'Oé, une marque de vins lyonnaise et engagée située à Gorge de Loup. Invité du Grand Direct ce jeudi matin, il explique les ambitions écologiques d'Oé et ses projets à venir.

"Tous les vins Oé sont bio, végans et zéro pesticides et nous sommes la première marque de vins en France à mettre en place la consigne dans le vin", explique Thomas Lemasle.

Cette start-up lyonnaise permet de réduire sa production de gaz à effet de serre de 80%, son énergie de 79% et son eau de 33%. Un système écologique puisqu'une bouteille de vin est habituellement fondue dans des fours à haute température et qui tournent non-stop.

Alors comment fonctionne ce recyclage ? Après avoir bu la bouteille de vin, il faut la rapporter à l’épicier qui la vendu. Celui-ci stock les bouteilles vides dans des casiers puis l'entreprise Rebooteille ramasse ces casiers pour laver les bouteilles et les revendre à Oé. Les bouteilles sont réutilisables 15 fois maximum et ne font pas perdre le goût du vin.

Oé a plusieurs points de ventes pour commander : en ligne, sur le site oeforgood.com, dans des épiceries et via des chaînes bio comme Botanic ou l'Eau Vive. Les expéditions se font dans toute la France et même en Europe.

La start-up lyonnaise a reçu cette semaine le prix d’innovation de la revue des vins de France "qui est une vraie consécration pour nous", précise Thomas Lemasle avec fierté. Une nouvelle positive malgré l'attente des réouvertures des restaurants auxquels Oé dépend en partie.

Concernant 2021, Oé a pour challenge de continuer à travailler le zéro déchets car "la consigne en ait la première brique et l'idée est, en commençant par Lyon, de créer une boucle entre le vigneron, l'embouteilleur, les distributeurs, les consommateurs et Rebooteille", conclu Thomas Lemasle.