Crédit photo : Photo Alternatiba ANV Rhône 

Anthony Geoffroy est le co-président du collectif "Plein La Vue" à Lyon. Invité du Grand Direct ce lundi 29 mars, il explique pourquoi "Plein La Vue" et d'autres activistes écologistes ont recouvert 149 publicités à Lyon et à Villeurbanne le 25 mars dernier.

Le 25 mars dernier, des activistes écologistes de "Résistance à l'Agression Publicitaire Lyon", "Plein La Vue" et "Alternatiba ANV Rhône" ont recouvert 149 publicités à Lyon pour dénoncer leur pollution. Une action avec le slogan "La pub tue le climat ! Non au sans filtre avec les publicitaires" qui s'est tenue à l'occasion de la journée internationale de la publicité.

Le but de cette action ? Dénoncer les 149 propositions pour la loi "Climat et Résilience" qui porte sur la consommation et la publicité. Des propositions faites par la Convention Citoyenne pour le Climat et le gouvernement qui sont jugées non-ambitieuses par les activistes écologistes.

"On associe directement la surexposition publicitaire au phénomène de surconsommation donc à la production de gaz à effet de serre et la destruction de l'environnement de différentes manières", explique Anthony Geoffroy qui fait partie du collectif "Plein La Vue".

Quelles seraient les solutions pour limiter l'impact environnemental de la publicité ? "Arrêter les publicités pour les produits trop polluants, mieux consommer et favoriser des consommations moins dangereuses pour la planète et faire attention aux panneaux publicitaires numériques qui sont très consommateurs d’énergie", détaille Anthony Goeffroy.

Une autre manifestation faire le bilan de la loi "Climat et Résilience" aura lieu le 9 mai 2021.