Le président de l'Aviron Club de Lyon Caluire, Alain Ceccon, était notre invité sur Lyon 1ère dans "La matinale du Week-end".

Nombreux sont les marcheurs qui s'arrêtent le long de la Saône pour apprécier la grâce des rameurs. L'aviron, ce sport atypique, détonne de par sa beauté. "Beaucoup de passants nous disent qu'ils ont envie d'en faire car c'est un sport agréable à regarder" raconte Alain Ceccon. Cette pratique est justement ouverte à tous : " La moyenne d'âge est de 50 ans. C'est un public qui arrive assez tard" assure le président du club tout en observant un duo entrain de ramener un bateau à quai.

Les 450 adhérents du club profitent de la Saône pour s'exercer mais aussi pour décompresser. Certains ont même la chance de pratiquer ce sport dans des lieux emblématiques : "Ils ont la possibilité de faire des randonnées. Ca peut être à Venise, le Canal du Midi, les Gorges de la Loire...". Une manière d'apprécier encore plus le paysage à bord de ces fines embarcations. Car il faut dire que les rameurs impressionnent par leur taille et leur étroite largeur : "Les bateaux sont très légers. Un skiff (bateau individuel) fait a peu près 14,5 kg alors qu'il fait 8 mètres de long". Constitués en fibre de carbone, ils permettent de glisser jusqu'à 30 km/h. Pour Alain Ceccon, "C'est un sport de sensations".

L'Aviron Club de Lyon Caluire initie également les novices à ce sport. "Toutes les semaines de juillet et aout, nous organisons des stages pour les jeunes. Au bout d'une semaine ils sont déjà capable de bien avancer", explique Alain Ceccon. Les stages d'initiations sont aussi proposés pour les plus âgés. L'été s'annonce radieux au bord de l'eau.