Le militant de Reconquête, Damien Rieu, est attendu au tribunal ce lundi. Le joueur du Real Madrid l’avait attaqué en justice début mai, après la publication de deux tweets à l’automne 2020.

Ce lundi 23 mai, Damien Rieu est attendu au tribunal de Lyon, en vue d’être mis en examen. L’attaquant international français, Karim Benzema, avait porté plainte début mai, contre le militant de Reconquête. Une procédure pour diffamation publique, liée à deux tweets de celui qui était auparavant membre du Rassemblement national (RN) et porte-parole du groupuscule d’extrême droite Génération identitaire, dissous en 2021.

Le premier date du 23 octobre 2020, où le politicien avait publié une photo de l’ancien avant-centre lyonnais posant à côté de l’imam de Meaux (Seine-et-Marne) Nourdine Mamoune. "Intéressant de découvrir que @benzema fréquente l’imam Nourdine Mamoune qui vient d’être perquisitionné (une opération menée trois jours après l’assassinat de Samuel Paty qui n’avait débouché sur aucune poursuite). Vivement que la justice s’intéresse aussi au financement des mosquées de Bron."

Un mois plus tard, le 22 novembre 2020, Damien Rieu avait de nouveau interpellé le joueur avec une photo de lui avec l'index en l’air, signe de foi dans l’islam, mises à côté de celles de djihadistes effectuant le même geste. "Je crois que @benzema veut nous faire passer un message."

Damien Rieu avait réagi le 3 mai sur Twitter, en publiant sa convocation devant la justice : “Karim veut me faire taire… Dites-lui que j’ai gagné tous mes procès.”